Le centre administratif

Bienvenue dans votre nouveau centre administratif qui ouvre ses portes lundi 4 novembre.

Publié le 25 octobre 2019

Fini le temps où l'on allait chercher ses places de spectacle rue Camille Périer, renouveler son passeport ou déposer un dossier de permis de construire place du Général de Gaulle, inscrire ses enfants à la cantine ou faire une demande d’aide sociale rue Marconi ou encore retirer une carte de stationnement résident à la Police Municipale ! Les 7 sites dédiés aux services administratifs de la Ville sont désormais regroupés en un seul et même bâtiment : un centre administratif situé 3 rue des Beaunes, d’une surface de 2 500 m².

Moderne et écologique, il est situé au centre géographique de Chatou au sein de l’Espace Lumière, à quelques pas de la médiathèque et du conservatoire, au cœur du quartier République, en pleine mutation.

Pourquoi un lieu unique ?

Ce regroupement des services propose aux usagers un seul lieu pour leurs démarches et optimise l’offre municipale, notamment via le guichet unique. La mise en place d’un « guichet unique » se généralise dans les collectivités locales afin de faciliter les démarches des administrés.

À Chatou, la modernisation de l’administration communale est une volonté forte dans la perspective du développement constant du service public. Le guichet unique sera composé d’un accueil, d'un guichet comprenant 5 bureaux pour le traitement des dossiers avec les usagers et d’un back-office (traitement des dossiers sans contact avec les usagers).

C’est dans cette optique que ce nouveau centre administratif a été créé avec des accès facilités, des services rassemblés, des espaces et des fonctionnements repensés pour satisfaire tous les publics.

Des services regroupés

L’annuaire des services municipaux

Une ouverture attendue

Initié il y a trois ans, ce projet de regroupement des services municipaux est maintenant devenu réalité. Le nouveau centre administratif accueille désormais les Catoviennes et les Catoviens dans un bâtiment moderne et fonctionnel.

Un projet d’équipe

121 agents sont concernés par ce regroupement… et il n’était pas question pour la Direction Générale de le faire sans les concerter et les impliquer dans ce grand bouleversement.

Car il ne s’agissait pas seulement d’un changement d’adresse, mais avant tout de repenser les méthodes de travail pour améliorer l’offre publique.

Cette évolution ne pouvait pas se faire sans l’accompagnement de professionnels. La Ville s’est entourée d’un cabinet d’architectes et d’une agence conseil en aménagement d’espaces afin de réaliser un bâtiment moderne, aux normes et accessible à tous.

Rien n’a été laissé au hasard : des tendances aux nouvelles méthodes de travail à la conception des espaces de bureaux en passant par l’innovation technologique, la création du guichet unique, mais aussi l’aspect environnemental dans une démarche de développement durable. Tout a été minutieusement pensé pour ce nouveau lieu.

Durant trois ans, ce projet s’est construit avec l’implication des agents municipaux et des élus, qui ont constitué des groupes de travail sur différentes thématiques, autour de 3 axes forts :

1- Améliorer l'offre publique 

  • Positionner les services publics au cœur géographique de la Ville.
  • Assurer l'efficacité et l'optimisation de l’offre publique avec le développement du numérique et de la dématérialisation.
  • Offrir un guichet unique pour faciliter les démarches de tous.
  • Réaliser des économies d’échelle sur le fonctionnement de la Ville.

2- Incarner et rénover une image de modernité 

  • Offrir une structure moderne aux normes et accessible à tous.
  • Offrir un confort, notamment acoustique, et anticiper les besoins futurs.
  • Renforcer le sentiment d’appartenance.
  • S’inscrire résolument dans une démarche de développement durable.

3- Repenser l'organisation du travail 

  • Améliorer la transversalité et la coopération entre les services de la Ville.
  • Renforcer la cohérence managériale.
  • Favoriser les échanges et une meilleure communication entre directions.

Modernité, fonctionnalité, efficacité, transversalité, fluidité, convivialité mais aussi collaboration, innovation, évolution, dématérialisation et accessibilité qualifient donc ce projet d’envergure, totalement adapté pour répondre aux besoins des Catoviens. Une collectivité locale, comme une entreprise, doit adapter sa palette de services aux besoins évolutifs des usagers, être dans l’air du temps et surtout anticiper l’avenir !

Quelques mots sur le bâtiment

Résolument actuel, avec sa façade extérieure moderne et sobre, son soubassement en tôle laqué et son auvent, le nouveau centre administratif se démarque également par les choix éco-responsables pour lesquels la Ville a opté afin de réduire l’impact environnemental, les frais de fonctionnement, d’exploitation et de maintenance du bâtiment.

  • Le bâtiment bénéficie d’une nouvelle isolation thermique extérieure et intérieure performante, renforcée sur la toiture par une nouvelle étanchéité.
  • Il est relié au chauffage urbain sous station au sous-sol. Des capteurs thermiques, des sondes intérieures et extérieures régulent les températures.
  • Concernant la qualité de l’air du bâtiment, la Ville a privilégié l’installation d’une ventilation numérique « Double Flux » (principe d’échange de chaleur entre l’air extrait et l’air soufflé), qui remplace une climatisation traditionnelle.
  • Pour la luminosité, des détecteurs de présence et des variateurs manuels ont été prévus, prenant en compte l’ensoleillement extérieur afin de faire des économies d’énergie.
  • Le tri sélectif est mis en place à tous les étages.

En chiffres

  • 2 500 m
  • 5 étages
  • 14 services
  • 121 agents

Le guichet unique

  • 240 m2
  • 40 prestations
  • 15 agents
  • Le guichet unique - Photos non contractuelles @Tetris
  • L'espace attente - Photos non contractuelles @Tetris
  • Un guichet - Photos non contractuelles @Tetris
  • Un bureau type
  • Une salle de réunion

Quel avenir pour les bâtiments vacants ? 

Le centre administratif qui représente un investissement d’environ 7 M€ HT, sera entièrement financé par la vente de bâtiments municipaux. Il est également subventionné par le Conseil départemental à hauteur de 2,5 M€.

Ces bâtiments étaient devenus énergivores et ne répondaient plus aux normes d’accessibilité. Le coût de leur réhabilitation aurait été trop élevé.
Ils seront vendus pour revenir à leur destination initiale, c’est-à-dire à du logement résidentiel de qualité en cœur de ville, dans le strict respect de leur aspect architectural et sans augmentation de droit à construire.
L’Hôtel de Ville reste bien entendu la propriété de la Ville. Il est le cœur de la vie municipale officielle, les conseils municipaux s'y tiendront, le bureau historique du Maire sera conservé et les mariages y seront toujours célébrés. Les espaces de bureaux libérés feront l'objet d'une réflexion quant à leur nouvelle destination (lieux d'exposition, salle de réception...). L’extérieur du bâtiment sera quant à lui totalement restauré.

Le saviez-vous ? 

Un lieu qui swingue !

les industries musicales et électriques Pathé-Marconi ©Archives municipales
les industries musicales et électriques Pathé-Marconi ©Archives municipales
Saviez-vous qu’en 1957, une usine employant 3 000 salariés produisait 54 000 disques par jour à Chatou ? Et saviez-vous que cette usine se trouvait à la place du centre administratif ? C’est effectivement à cet endroit que les industries musicales et électriques Pathé-Marconi, appelées communément Pathé-Marconi, avaient implanté une de leurs usines. L'usine catovienne, fondée vers 1897, assurait le pressage des disques des labels de cette entreprise française du secteur musical ainsi que de nombreuses autres marques indépendantes. Pathé-Marconi était notamment l'éditeur français des Beatles dans les années 60 ! Elle assurait aussi la fabrication des téléviseurs et des émetteurs radio. Pathé-Marconi est resté le leader incontesté de la production du disque en France jusque dans les années 70. Mais en 1990, à la suite de la crise économique, d’une concurrence devenue mondiale et de différents choix stratégiques contestables, l’usine Pathé-Marconi de Chatou a délocalisé la production de ses disques en Allemagne. L’usine Art déco de Chatou, un bâtiment pourtant emblématique, ferme définitivement ses portes en 1992 pour être rasée en 2004… au bénéfice d'une opération immobilière malgré une pétition signée par des centaines d'artistes et d'élus !

Centre administratif
Adresse 3 rue des Beaunes
Téléphone 0134804600
Horaires

Lundi, mardi, mercredi, jeudi* et vendredi : 8h-12h et 14h-17h
Samedi : 8h15-11h45
*jeudi : le guichet est fermé l'après-midi et l'Urbanisme toute la journée. L'accueil reste ouvert.