Flash infos

[COVID-19] « Zone d’alerte » Soixante-neuf départements sont, désormais, classés en zone rouge, rebaptisée zone d’alerte. Si le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre hebdomadaire de contaminations au covid-19, a franchi, dans ces départements, le seuil critique des 50 cas pour 100 000 habitants, « il n’y a pas de circulation intense du virus chez les personnes âgées et un impact qui n’est pas fort sur les réanimations », a rassuré Olivier Véran.
D’ici lundi toutefois, les rassemblements, tels que les mariages, les tombolas, les anniversaires, les communions, les événements associatifs dans les salles polyvalentes ou les salles des fêtes, seront limités à 30 personnes. Les mariages prévus ce samedi ne devraient donc pas être concernés par cette réduction de seuil. D’autres mesures restrictives pourront être prises par le préfet, en concertation avec les élus locaux. En savoir plus

L’antenne Solidarité Logement dans la Boucle – Boucle de Seine d’Habitat et Humanisme, annule son vide-greniers du dimanche 11 octobre qui devait se tenir place Berteaux, en raison de l'impossibilité d'assurer dans de bonnes conditions la mise en place des gestes barrières et de sécurité sanitaire. En savoir plus : 01 30 71 08 06 – ass.slb@wanadoo.fr

[Budget participatif]

Ouvert à tous les Catoviens, il vous permettra de proposer, construire et choisir des projets pour votre ville, votre quartier ou votre rue. Décidez comment utiliser une partie de vos impôts pour réaliser les projets qui vous tiennent à cœur ! Depuis 2014, les budgets participatifs se sont particulièrement développés en France. Aujourd’hui, une cinquantaine de villes l’ont adopté, parmi lesquelles Paris, Rennes, Metz, Dijon, Grenoble, Poitiers, Belfort, ou encore Montreuil, Nanterre, Sèvres et maintenant Chatou !

Qu'est-ce qu'un budget participatif ?

 

Il permet aux habitants d’affecter une partie du budget d’investissement de leur commune dans le domaine de leur choix (éducation, sports, culture, social…). Pour cette première édition, une enveloppe de 100 000 € est réservée aux Catoviens afin de réaliser les projets dans l’intérêt général, qu’ils auront imaginés. Le budget participatif catovien porte exclusivement sur le territoire communal et les compétences gérées par la Ville.

Un budget participatif, pour qui ?

Pour les habitants, qui sont au cœur du processus. Le budget participatif les incite au dynamisme et à la cohésion à l'échelle du quartier ou de la ville. Il permet de connaître et de répondre à l’ensemble de leurs besoins réels et à leurs aspirations.

« Avec cette démarche participative, les Catoviens ont le pouvoir d’agir directement ». Virginie Minart-Giverne, Conseillère municipale, plus particulièrement en charge du budget participatif, accompagnera les projets et leur mise en place.

Un budget participatif, pour quoi faire ?

Il est garant de l’engagement citoyen et synonyme d’innovation démocratique. Il permet de renforcer les liens entre les citoyens, les institutions et leurs représentants. De plus, il garantit la transparence dans la gestion des finances publiques.

Qui peut participer ? 

Tous les Catoviens âgés de 16 ans et plus.