Flash infos

La Croix-Rouge française assure la pérennisation de ses actions partout en France. Les recruteurs de donateurs se rendent au domicile des particuliers du territoire pour leur proposer de soutenir nos actions en devenant donateurs réguliers (par prélèvement automatique mensuel). Ils seront présents à Chatou du  26/07 au 21/08/2021 pour faire du porte à porte. Les donateurs peuvent obtenir des informations par email sur l’adresse donateurs@croix-rouge.fr ou par téléphone au 09 70 82 05 05.

Triton 25 & Jacques

À l'occasion de la venue du Tour de France à Chatou, toute la flotte de l’association Sequana sera au rendez-vous pour une balade sur la Seine en bateau. Les samedi 17 et dimanche 18 juillet, pensez à réserver une promenade afin de patienter avant la venue des coureurs. Exceptionnellement, deux monuments historiques, le Triton et le Jacques, seront par ailleurs dépêchés de Conflans-Sainte-Honorine afin de vous faire mieux connaître le monde de la batellerie. Une rencontre unique à ne pas rater ! 

Publié le 12 juillet 2021

TRITON 25

Triton 25
DR
Remorqueur-pousseur « ambassadeur » de l'Association des Amis du Musée de la Batellerie.

Caractéristiques

  • Longueur : 24,50 m,
  • Largeur : 5,05 m,
  • Tirant d'eau : 1,80 m,
  • Tonnage : 25 t,
  • Moteur principal : Baudoin 400 ch 8 cylindres,
  • Vitesse : vitesse à blanc : 18 km/h, vitesse en charge : 6 km/h avec 5 bateaux type Freycinet (1 500 t) en remorquage et 6 km/h en poussage avec 2 000 t en barges.

Historique :

Il a été commandé au chantier naval Carel et Fouché, à Petite-Synthe (Nord) par la S.R.P.F (Société de Reconstruction du Parc Fluvial) en dommage de guerre pour remplacer le TRITON 22 détruit par les bombardements à Creil (Oise) en 1944. Il a été acheté et est entretenu par l'Association des Amis du Musée de la Batellerie depuis 1997. L'AAMB a obtenu son inscription au titre des monuments historiques en 2019. Il est visitable à quai.
Le TRITON 25 (en parfait état de naviguer) participe aux fêtes, expositions, manifestations sur l'eau organisées dans le bassin de la Seine (St Mammès, Bobigny, La Frette, Paris-La Villette, Poses, Vernon, Longueil-Annel...).

JACQUES 

JACQUES
DR
Remorqueur de Seine a été construit à Creil (Oise) en 1904 à partir de plans de Guêpe moyenne de 1900.

Caractéristiques :

Longueur : 22,70 m, largeur : 3,85 m, tirants d'eau AR : 1,80 m, AV : 0,70 m. Il est équipé d'abord d'une machine à vapeur type pilon compound à condensation par mélange de 150 hp puis en 1959 de 2 moteurs Baudoin type DK6 de 150 ch chacun. Sa vitesse moyenne en route libre et remorqueur seul atteint 18 km/h ; sa vitesse de remorquage avec de 800 à 1 000 T est de 6 km/h.
L'Association des Amis du Musée de la Batellerie a accepté son achat pour le franc symbolique après s'être assurée de l'état de conservation du bateau, le restaure et a obtenu son classement au titre des Monuments Historiques en 1997. Actuellement seuls quatre autres remorqueurs sont protégés à ce titre.
Son sauvetage a débuté en septembre 1996 sous le contrôle scientifique du Musée. Il est hautement symbolique pour l'histoire de la Basse-Seine, car il est le dernier exemplaire de ce type des célèbres remorqueurs " Guêpes " appartenant à la" Société Générale de Touage et Remorquage " et dont le siège social et les ateliers étaient situés à Andrésy, (Yvelines), au confluent de la Seine et de l'Oise, face à Conflans-Sainte-Honorine.

   

Historique de la restauration :

L'AAMB a déjà investi près de 70 000 € pour le sauvetage et la restauration. : - sablage, sondage et expertise de la coque, - sablage de toutes les superstructures,- travaux de grosse chaudronnerie sur la coque, les différents cabanages et la marquise, - peintures, - etc. Tous les ans le Conseil d'Administration vote un budget de fournitures et de travaux qui suit les aides financières extérieures.
Le JACQUES est principalement subventionné le Ministère de la Culture (DRAC IdF), et par la Ville de Conflans-Sainte-Honorine, le Conseil Départemental des Yvelines, HAROPA - Ports de Paris. Le JACQUES est le dernier grand témoin de l'âge d'or de la capitale de la batellerie et du remorquage fluvial français. Après sa restauration complète, il devrait s'imposer comme un élément essentiel de l'image du Musée de la Batellerie et des voies navigables, de la ville de Conflans-Sainte-Honorine.
Le bateau est de retour à la Halte Patrimoine en 2015... pour sa mise en conformité aux normes européennes, après expertise et sondage de la coque (obligatoire tous les 10 ans), et nouvelles peintures intérieures et extérieures. Un budget de 100 000 euros y est consacré, largement subventionné par la DRAC Ile-de-France et le Conseil Départemental des Yvelines.