Flash infos

[COVID-19] « Zone d’alerte » Soixante-neuf départements sont, désormais, classés en zone rouge, rebaptisée zone d’alerte. Si le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre hebdomadaire de contaminations au covid-19, a franchi, dans ces départements, le seuil critique des 50 cas pour 100 000 habitants, « il n’y a pas de circulation intense du virus chez les personnes âgées et un impact qui n’est pas fort sur les réanimations », a rassuré Olivier Véran.
D’ici lundi toutefois, les rassemblements, tels que les mariages, les tombolas, les anniversaires, les communions, les événements associatifs dans les salles polyvalentes ou les salles des fêtes, seront limités à 30 personnes. Les mariages prévus ce samedi ne devraient donc pas être concernés par cette réduction de seuil. D’autres mesures restrictives pourront être prises par le préfet, en concertation avec les élus locaux. En savoir plus

L’antenne Solidarité Logement dans la Boucle – Boucle de Seine d’Habitat et Humanisme, annule son vide-greniers du dimanche 11 octobre qui devait se tenir place Berteaux, en raison de l'impossibilité d'assurer dans de bonnes conditions la mise en place des gestes barrières et de sécurité sanitaire. En savoir plus : 01 30 71 08 06 – ass.slb@wanadoo.fr

Groupe : #Chatou une ville d'avance !

Groupe majorité

Publié le 14 septembre 2020

Valoriser nos déchets urbains : un impératif environnemental !

L'élimination des déchets, chaque jour plus abondants dans une civilisation industrielle et urbaine, pose des difficultés complexes dont la solution conditionne la propreté des villes, l'hygiène publique et la protection de l'environnement.

Ces dernières années, le service public de la collecte et du traitement des déchets s’est ainsi imposé comme un enjeu central tant pour la collectivité publique, que pour les citoyens désirant bénéficier d’un service de qualité.

L’enjeu environnemental étant inhérent à l’exercice de ce service, les systèmes de gestion des déchets sont appelés à tendre vers une gestion dite intégrée qui repose sur deux principes structurants : la valorisation "énergétique" sous forme de chauffage urbain et/ou de production d’électricité et la proximité pour un traitement des résidus au plus près de leur production dans le but de limiter le transport et ainsi de réduire les impacts environnementaux. En d’autres termes, il s’agit de faire coïncider le territoire de production au territoire de l’élimination, et de responsabiliser les citoyens vis-à-vis de leurs déchets.

À une époque où le développement des énergies renouvelables est au centre des réflexions, la valorisation énergétique des déchets se positionne ainsi comme une technique utile et économique.

C’est – sur le territoire de l’Ouest des Yvelines – tout l’enjeu du Syndicat Intercommunal pour le Traitement des Résidus Urbains (SITRU) fondé en 1938 ! Initialement créée en vue de la construction d'une usine de traitement des déchets, le rôle et le territoire d’action de cette structure a beaucoup évolué pour regrouper aujourd’hui trois intercommunalités et près d’une quinzaine de communes. Outre le traitement des déchets urbains renouvelables et leur optimisation, l’objectif majeur du SITRU est l’extension d’un réseau de chaleur urbain toujours plus efficace et plus économe.

L’enjeu climatique qui vient réactualiser le lien entre gestion des déchets et production d’énergie place les Syndicats Intercommunaux dédiés à leur traitement au centre des politiques territoriales de développement durable. Chatou s’intègre pleinement dans cette volonté de promotion de ces nouveaux usages, enjeux majeurs pour les générations futures.

   

Retrouvez le programme détaillé :

Programme - #Chatou une ville d'avance