Flash infos

Démarchage à domicile ou par téléphone | Soyez vigilants ! Depuis quelques jours, une société est susceptible de vous solliciter afin d'effectuer des mesures d'hygrométrie dans votre maison en lien notamment avec une nouvelle loi qui viendrait d'être votée. La Ville n'a reçu aucune autorisation de la préfecture pour de tels démarchages. La vigilance doit rester de mise pour éviter de se faire abuser. 

Les tribunes libres - Novembre 2020

Publié le 21 octobre 2020

Groupe #Chatouunevilled’avance

(Groupe majorité)

Participation, concertation, co-construction, le dialogue de proximité va s’accentuer encore avec les conseils de quartier.

Les outils de la co-construction sont de- puis quelques années largement utilisés à Chatou : réunions publiques, ateliers de travail, réunions en marchant, comités de pilotage… Réunissant riverains, prestataires, agents municipaux et élus, ils permettent de donner de l’écho à toutes les paroles et favorisent l’intelligence collective. Mais la volonté de la municipalité est d’aller plus loin dans le débat public. C’était un engagement de campagne lors des élections : impliquer davantage les Catoviennes et les Catoviens dans la vie municipale, en remodelant notamment un outil – qui a fait ses preuves – et qui favorise les échanges, l’écoute et la consultation. À l’échelle d’une résidence, d’un quartier et de la Ville, l’enjeu est de consulter davantage les habitants et de favoriser leurs initiatives afin qu’ils deviennent véritablement acteurs de la vie locale. La mission des conseils de quartier est de veiller à l’efficacité du dialogue public et à la recherche de solutions aux problématiques du quotidien. C’est ainsi que la Municipalité pourra s’emparer directe- ment de propositions concrètes et les inscrire dans le budget communal, comme c’est le cas pour le budget participatif.

S’appuyer sur l’expertise des citoyens

Pour répondre à la fois à une exigence de proximité et d’efficience, la Ville a été divisée en trois zones géographiques équilibrées avec un objectif majeur : solliciter l’expertise des citoyens. Mais le rôle des conseils de quartier est aussi d’informer préalablement les riverains aux actions menées pour transformer leur environnement et de travailler aux ajustements utiles à leur réalisation. Plus concrètement, ils vont réfléchir à l’évolution de la vie à l’échelle des micros quartiers et croiser les opinions sur l’urbanisme, la voirie (trottoirs, circulation, stationnement, signalisation, éclairage public…), l’environnement (espaces verts…), les mobilités (cheminements piétons…) et l’accessibilité, la propreté, la tranquillité publique mais aussi la sécurité, les équipements communaux ou l’animation des quartiers…

 Faire vivre les idées

La participation citoyenne est essentielle à une bonne gouvernance. Nous en sommes convaincus ! Pour au- tant, il faut trouver les bons relais de terrain et impulser une dynamique de travail. Les conseils de quartier doivent ainsi évoluer dans leur rôle et leur fonctionnement pour s’adapter à de nouveaux enjeux, plus exigeants. C’est pourquoi Monsieur le Maire a souhaité qu’un secteur dédié à la Démocratie Locale soit identifié au sein du Conseil Municipal et a désigné un adjoint référent pour faire le lien entre les Conseils de quartier et la commune. Gageons que les échanges seront fructueux et sources d’initiatives nouvelles, propres à faire de Chatou, cette Ville d’avance à laquelle nous aspirons tous.

Groupe Chatou Écologiste & Citoyenne !

L'opposition constructive & lucide

Évitons une politique « impressionniste » pour une vision réaliste. En juin 2020, sur la base de notre programme approuvé par 1 Catovien sur 4, notre groupe a rencontré le Maire, pour exposer 21 propositions pour la ville, autour de quatre axes :

  • L’écologie, dont la sauvegarde de la biodiversité dans l'île ;
  • La citoyenneté et la gouvernance, dont la mise en place de la Maison du citoyen ;
  • Le social et la santé, dont la réalisation d’études d’impacts de la pollution sur la santé ;
  • L’économique, dont le développement de l’économie circulaire.

• Responsable pour un tiers des émissions de CO2, les transports impactent fortement la santé. Chatou est exposée aux pollutions de par sa situation et de l’A86. 3 mesures sont proposées pour favoriser les transports en commun, réaliser un plan vélo et aménager des trajets piétons sécurisés et agréables.

• Pour être durable, Chatou doit recourir à une diversification économique dans les commerces. Développons les éco-activités (l’artisanat local, éco-pôle de l’habitat durable) et le dé- ploiement de l’économie circulaire.

• Notre ville connaît 6 % de taux de pauvreté, et la période de la crise sanitaire fragilise la population. L’action économique et sociale doit mieux venir en aide tant en matière d’insertion professionnelle que de logement (lutte contre la précarité énergétique, réel accès au logement, notamment pour les jeunes ménages).

• Chatou est championne de l'abstention (supérieure de plus de 10 points aux Municipales/niveau national). Deux mesures sont préconisées notamment pour les jeunes :

  • L’amélioration de la gouvernance participative des projets de ville ;
  • La création de la Maison du citoyen au sein de l’hôtel-de-ville, comme espace de débat, de partage et d’accompagnement des relations intergénérationnelles.

Ces propositions soutenables ont recueilli un accueil favorable de la part de la Municipalité. Nous nous sommes convenus de faire des points intermédiaires avec le Maire afin d'évaluer leurs avancées. Dans le contexte sociétal de ces deux dernières années où des centaines de milliers de personnes se sont mobilisées pour la justice climatique et sociale, nous avons le devoir d'y répondre.

Les crises que nous vivons rendent nécessaires une évolution des modes de vie et des prises de décision. Soyons transparents et osons parler des nombreuses injonctions contradictoires rendant difficile l’intégration simultanée des trois piliers du développement durable : l’économique, le social et l’environnemental. Par exemple, il est demandé aux communes de préserver à la fois l’environnement en promouvant la politique de Zéro artificialisation des sols et de répondre aux besoins de logements. La mise en lumière de ces situations permettrait de prendre des décisions plus éclairées et efficaces par une vision globale des impacts.

Exemplaires et responsables, les décisions et actions de la Municipalité doivent être un tremplin pour notre évolution commune.

José Tomas, Béatrice Bellini, Pierre Guillet et Yves Engler 

chatouecologistecitoyenne@gmail.com