Flash infos

Démarchage à domicile ou par téléphone | Soyez vigilants ! Depuis quelques jours, une société est susceptible de vous solliciter afin d'effectuer des mesures d'hygrométrie dans votre maison en lien notamment avec une nouvelle loi qui viendrait d'être votée. La Ville n'a reçu aucune autorisation de la préfecture pour de tels démarchages. La vigilance doit rester de mise pour éviter de se faire abuser. 

Les tribunes libres - Mai 2014

Mai 2014 

Groupe "Continuons Ensemble"

(Groupe Majorité)

Un programme, des projets : une méthode !

Vous avez été 57 % à nous exprimer votre confiance lors du scrutin municipal de mars dernier. Cette confiance, nous l’honorerons durant ce nouveau mandat en réalisant l’intégralité du programme sur lequel nous nous sommes engagés.

Six années de mandat, c’est à la fois beaucoup… Et peu pour réaliser l’ensemble de nos projets. En effet, un dossier - qu’il s’agisse de la construction d’un bâtiment public, de la définition d’une politique publique, d’un aménagement urbain ou paysager – se construit en étapes successives et incontournables.
Il nécessite tout d’abord une concertation auprès des acteurs et/ou des riverains concernés. C’est un moment décisif, préalable à toute élaboration d’un cahier des charges complet. Vient ensuite le temps de la consultation des entreprises, marqué par des contraintes et des délais réglementaires souvent conséquents. Puis arrive enfin sa réalisation, suivi de sa réception.

Tout ce cheminement doit être supervisé de façon quasi quotidienne. C’est pourquoi nous allons renforcer la cellule « contrôle de la performance », initiée lors du précédent mandat. Cette structure nous permettra de suivre au plus près l’évolution de nos projets et évitera toute dérive, qu’elle soit technique, temporelle ou financière.

Ce début de mandat sera donc l’occasion de venir à votre rencontre pour vous consulter. Nous vous tiendrons ensuite régulièrement informé des avancées des différents projets qui jalonneront les six ans qui s’ouvrent.

Groupe "Chatou c'est vous"

Emmanuel Loevenbruck, Clémentine Masson, Vincent Grzeczkowicz 
www.chatoucvous.fr

CHATOU C’EST VOUS 15,36 %, plus forte progression en 6 ans ! Voilà la bonne surprise des élections municipales à Chatou. Est né un mouvement libre, citoyen, plein de promesses grâce à sa volonté d’aborder les sujets de la cité autrement tant sur le fond que sur la forme, et en dehors du si désastreux clivage droite/gauche.
Merci sincèrement aux 1 642 électeurs qui ont été les premiers à nous faire confiance dès le premier jour.

Nous étions prêts à mobiliser pour le second tour les 8 500 abstentionnistes, soit 7,5 % de plus que la moyenne nationale. Nous chercherons à les comprendre dans les années qui viennent. Réduire l’abstentionnisme
est pour nous une source de motivation.

Notre premier objectif : Apprendre très vite en participant activement aux 11 commissions. Y être présents, les préparer et peser sur les décisions sont de notre responsabilité. Nous espérons être écoutés malgré la façon dont la majorité a clairement marqué son territoire au 1er conseil municipal. 

Notre site www.chatoucvous.fr portera notre second objectif : vous tenir informés et vous faire participer à travers des enquêtes.
À l’occasion des Européennes, nous avons découvert un nouveau mouvement NOUS CITOYENS. Tous les 3, nous voulons vous dire que nous nous retrouvons beaucoup dans son positionnement, ses idées et sa façon d’envisager la politique. À suivre…

Vos 3 Conseillers Municipaux pour vous servir : Emmanuel Loevenbruck, 54 ans, coach professionnel et formateur, également élu à la CCBS, Clémentine Masson, 35 ans, Ingénieur d’affaires dans l’assurance, en congé parental, Vincent Grzeczkowicz, 44 ans, fondateur d’une PME de 100 personnes

Groupe "Cap Chatou"

Pierre Grison, Katya Lainé, José Tomas 
contact@cap-chatou.fr

Une lecture complémentaire du scrutin Municipal

À Chatou, le résultat du vote du 23 mars indique clairement que la majorité des Catoviens ne sont pas mécontents de la politique menée par Ghislain Fournier et son équipe. Dont acte. Nous acceptons ce verdict
républicain, même si on sait que le maire sortant est naturellement avantagé.

Mais au-delà de ce résultat, cette élection nous interroge par son fort taux d’abstention : seul un tout petit peu plus d’un électeur sur deux s’est déplacé, soit 2 points de moins qu’en 2008 et près de 10 points de moins
qu’au niveau national. Aucun des conseillers ne peut se satisfaire de ce résultat qui traduit la montée de la défiance envers le politique, et le signe d’un repli sur soi. Or, l’histoire nous apprend que ces attitudes, surtout
en temps de crise, peuvent vite dégénérer en affrontements et en exclusions, même si ce n’est le choix délibéré d’aucun d’entre nous.
Les réponses à cette question, doivent donc être une préoccupation majeure et collective de l’ensemble du conseil. Pour nous la réponse tient en trois mots : concertation, responsabilisation, transparence.
CAP-CHATOU a proposé dans son programme plusieurs actions concrètes pour avancer sur ces thèmes : ouverture des commission pour accueillir d’autres acteurs municipaux, en particulier associatifs, véritable
concertation avec la population pour les grands projets, et ce, dès le choix de l’avant-projet, réorganisation des réunions de quartier avec davantage de pouvoirs, meilleur accès pour les catoviens aux chiffres de
la gestion économique de la ville…

Ces propositions ne sont que des exemples, et beaucoup d’autres suggestions peuvent être faites. L’important est que l’ensemble du conseil se mobilise pour inverser cette tendance à l’isolement et qu’aux prochaines
élections nous puissions constater une hausse de la participation.

Groupe "Objectif Chatou"

Pierre Arrivetz - Véronique Pecheraux
piarri@orange.fr - 06 33 33 25 76

Le résultat étrange des élections a donné un triomphe sans nuance à la municipalité sortante indiquant contre toute attente l’importance pour les électeurs de n’apporter aucun changement dans la politique municipale. Pour notre part, nous n’avons été élus ni sur une étiquette de parti ni sur une coterie mais sur des convictions et un programme concret touchant notamment la voirie, le commerce, la sécurité, les associations, le transport, l’aménagement, l’animation, la mise en valeur de Chatou que nous continuerons à défendre autour de nos deux élus, Pierre Arrivetz et Véronique Pecheraux.

L’absence de changement entretient en effet à tort cette idée qu’on ne peut faire mieux ni autrement dans des domaines où l’on touche à l’irréversible tels que l’aménagement, le commerce et les transports.

À ce dernier titre, le désenclavement du nord de Chatou par une ligne nouvelle de transports en commun vers Paris de type tramway (aujourd’hui répandu dans tous les départements et cinq fois moins cher que le RER) serait anéanti en cas de réalisation de l’échangeur sur la A14 voulu par la municipalité et l’autre groupe indépendant. Échangeur absurde puisqu’il acheminerait sur la même autoroute déjà saturée aux heures de pointe le trafic automobile, y compris un trafic nouveau dans les hauts de Chatou, ce qui représente par excellence la dépense sans intérêt.

Un tramway, tel que celui qui arrive depuis 2012 à Bezons ou qui reliera Rueil à l’horizon 2020, apporterait au contraire l’oxygénation nécessaire dans la circulation, la vie économique et culturelle de notre ville et des communes voisines, donnant enfin à notre cité une perspective et une image à la fois plus moderne et plus vivante.