Flash infos

Démarchage à domicile ou par téléphone | Soyez vigilants ! Depuis quelques jours, une société est susceptible de vous solliciter afin d'effectuer des mesures d'hygrométrie dans votre maison en lien notamment avec une nouvelle loi qui viendrait d'être votée. La Ville n'a reçu aucune autorisation de la préfecture pour de tels démarchages. La vigilance doit rester de mise pour éviter de se faire abuser. 

Les tribunes libres - Juin 2014

Juin 2014

Groupe "Continuons Ensemble"

(Groupe Majorité)

Rythmes scolaires : une réforme imposée et controversée

À la rentrée scolaire de septembre prochain, nous mettons en place le nouveau dispositif d’aménagement des rythmes scolaires imposé par le gouvernement.
Lors du Conseil municipal du mois de mai dernier, nous avons voté à une large majorité un vœu d’abandon de ce décret. Ce vœu a pour finalité première de marquer notre opposition de principe à cette décision imposée aux communes sans concertation ni réel financement associé.

Pour autant, malgré toutes ces contraintes et parce que nous sommes des républicains, nous nous sommes totalement investis pour que cette rentrée scolaire « nouvelle formule » soit une réussite, dans l’intérêt de nos enfants. 
Problèmes de recrutement, de qualification des personnels et d’encadrement, taille des locaux, spécificité des écoles maternelles, question des transports scolaires…
Autant de difficultés que nous avons du surmonter avec l’ensemble des acteurs concernés : parents d’élèves, enseignants, partenaires publics, associations….
Tous ces choix effectués dans la concertation feront l’objet d’une évaluation et le cas échéant d’une adaptation au cours de l’année scolaire.

Bonnes vacances à toutes et à tous.

Groupe "Chatou c'est vous"

Emmanuel Loevenbruck, Clémentine Masson, Vincent Grzeczkowicz 
www.chatoucvous.fr

VOIRIE = CHAUSSÉE + TROTTOIR

La réfection d’une voirie doit prendre en considération toutes les problématiques d’alignement, de configuration, de stationnement, de partage entre usagers (piéton, vélo, voiture), d’enfouissement des réseaux.
Compte tenu des coûts des travaux, il est indispensable d’avoir un plan d’entretien décennal que l’on adaptera tous les ans aux capacités financières. 

Des progrès sont nécessaires dans ce domaine comme l’attestent les travaux en cours de la Route de Maisons.
Ils illustrent d’abord la complexité du partage de la gestion de la voirie entre la commune et la CCBS. La CCBS est responsable du revêtement de la rue, des caniveaux et de la signalisation de surface tandis que la
ville est responsable des trottoirs et de leurs bordures, de l’éclairage, des canalisations souterraines notamment d’assainissement et d’eau potable.

Comme pour chaque opération, une convention a donc été établie pour que la Ville (quelquefois, c’est la CCBS) puisse traiter l’ensemble des travaux en respectant le partage du financement. Pas de millefeuilles administratifs pour nos routes !
Suite au changement de la canalisation d’eau potable, la réfection de la chaussée de la route de Maisons s’impose. Concernant les trottoirs, seul le remplacement des bordures détériorées est prévu. Pensons aussi aux piétons ! Nous demandons une réfection partielle des trottoirs par endroits dangereusement inclinés et souvent affaissés. Quant à l’effacement des réseaux aériens, lorsque le surcoût est faible (à chiffrer systématiquement), faisons-le mais la sécurité des piétons prime avant l’esthétique.

Faites-nous part de votre point de vue en nous écrivant à contact@chatoucvous.fr

Bien à vous.

Groupe "Cap Chatou"

Pierre Grison, Katya Lainé, José Tomas 
contact@cap-chatou.fr

Rythmes scolaires : Intérêt de l’enfant ou jeu politicien

Lors du dernier conseil municipal, le Maire a fait adopter un vœu demandant au gouvernement d’annuler la réforme des rythmes scolaires. Ce vœu dans son contenu, et surtout présenté aujourd’hui, 3 mois avant l’application concrète, nous semble incongru et peu respectueux du travail fait. Bien sûr nous avons voté contre avec quelques explications :
Rappelons d’abord quelques faits :

l’objectif de la réforme est le bien-être de nos enfants : l’allègement du rythme d’école pour nos enfants afin qu’ils aient une meilleure qualité de travail et d’apprentissage, était demandé par tous les spécialistes.

• Tous les acteurs impliqués – Académies, personnel de l’enseignement, Collectivités locales, parents d’élèves – étaient conscients de la complexité et des difficultés à surmonter et du travail à faire pour réussir cette réforme.

• Chacun savait qu’il fallait faire un effort financier, mais le coût estimé et validé par les premières expériences, (150€e par enfant, soit pour Chatou de l’ordre de 0,7 % de son budget) paraissait raisonnable au vu des bénéfices attendus pour nos enfants. Et même si l’on refuse cette augmentation de moins de 1 %, a qui fera-t-on croire qu’une autre priorité des choix budgétaires est impossible ?

Depuis un an la mairie demande à ses services et plus généralement à l’ensemble des acteurs catoviens (instituteurs, associations, …) de faire des propositions pour réussir cette réforme. Chacun s’est mis au travail sans ménager sa peine et en faisant preuve inventivité. Grâce à ce travail, la mairie dispose aujourd’hui d’un large éventail de projets cohérents et de qualité.

Alors plutôt que de voter un vœu, dont le seul but est de montrer son opposition au gouvernement actuel, il faudrait mieux d’abord remercier ceux qui ont préparé ces projets, communiquer avec les parents sur le contenu de ces nouveaux ateliers, et continuer l’effort pour que la réussite soit pleinement assurée.

Groupe "Objectif Chatou"

Pierre Arrivetz - Véronique Pecheraux
piarri@orange.fr - 06 33 33 25 76

La sécurité souffre d’une carence municipale de très longue date.
Seuls à proposer des caméras de surveillance depuis 2009 dans les souterrains, aux abords de la gare, des écoles et des commerces à des élus hostiles n’ayant pas l’habitude d’être attaqués, blessés ou renversés, nous avons noté le revirement heureux de la municipalité pendant sa campagne électorale sur le sujet et souhaitons ardemment que les bonnes paroles soient suivies d’effet. On peut en dire autant de notre proposition de sept ans de mise en place d’un parc de stationnement en surface sécurisé à l’emplacement de l’ancien parking de la SNCF. Un tel parking, relevant à tort depuis 2006 d’une zone constructible à une hauteur de 16 mètres dans le P.L.U., pourrait en effet mettre fin au vol quotidien et impuni des vélos place de la gare en les accueillant et offrir un espace au stationnement des commerçants. Nous avons demandé lors des élections la rénovation de la salle Jean Françaix en vue de son insonorisation et d’une exploitation accessoire pour le cinéma. Ce dernier n’est pas subventionné par la commune et souffre d’une salle unique. Notre idée fait son chemin et nous nous en réjouissons.

Le raccordement à la fibre optique s’est enlisé depuis trois ans avec l’absence de suivi des réalisations des opérateurs par les collectivités pourvoyeuses de fonds. Un bilan publié par lesdites collectivités permettrait au moins d’informer les contribuables et d’organiser le redressement de la situation. L’actualité pathétique des partis politiques et de leurs perpétuels scandales financiers ne nous fait regretter en rien le fait d’avoir promu l’indépendance des partis, un programme et des convictions au service de l’intérêt local. Trop d’ambitions reposent sur des montages et des contreparties douteuses.