Flash infos

[INFO COLLECTE DES DÉCHETS] Le ministère de la Transition écologique et solidaires a précisé les consignes de précaution pour la mise en bac de certains déchets ▶ https://bit.ly/33MqMCz  /!\ Pour protéger la santé de vos éboueurs, il convient de bien présenter vos déchets d’Ordures Ménagères dans un sac fermé et placé dans le bac fermé. Important : pour éviter les risques de contamination, il est nécessaire de jeter les mouchoirs, masques et gants usagés dans des sacs plastique dédiés, résistants et disposant de systèmes de fermeture fonctionnels. Chaque sac doit être conservé 24 heures avant d’être placé dans le bac pour ordures ménagères. Ces déchets ne doivent absolument pas être mélangés aux Emballages. Pour répondre à vos interrogations sur la collecte des déchets ▶ https://bit.ly/2xqKgAo Pour toute information concernant la collecte des déchets se reporter au site internet ▶www.saintgermainbouclesdeseine.fr 

[COVID-19 / CAMPAGNE DE DÉSINFECTION] À compter de lundi 30 mars, la Ville va procéder deux fois par semaine à une désinfection du mobilier urbain et des zones piétonnes à proximité des endroits sensibles (commerces, Ehpad...). Les produits utilisés -à base notamment d'eau de javel diluée- ne sont pas dangereux pour la santé des personnes et des animaux. Ce sont les agents de la Société Suez qui seront chargés de cette mission dans le plus strict respect des règles sanitaires et de sécurité.

Les produits phytopharmaceutiques, c’est fini !

Déjà interdits aux collectivités territoriales depuis janvier 2017, Chatou est alors passée au « zéro phyto », ils sont désormais interdits pour les particuliers et leurs propriétés.

Depuis le 1er janvier 2019, la mise en marché, la délivrance, l’utilisation et la détention de produits phytopharmaceutiques pour un usage non professionnel sont interdites. La réduction de l’utilisation des pesticides est une nécessité pour la santé humaine et pour la préservation de l’environnement, en particulier de l’eau et de la biodiversité. L’utilisation de pesticides en ville atteint les populations au plus près et notamment les « populations vulnérables » comme les enfants et les personnes âgées. Ces produits entraînent par ailleurs une pollution des cours d’eaux par ruissellement et des nappes phréatiques servant à l’alimentation en eau potable.

(Loi Labbé relative à l’encadrement de l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national).