Flash infos

[GRÈVE NATIONALE] En prévision des perturbations annoncées dans les transports, retrouvez toutes les informations utiles (transport RATP, Transdev...) ici

Démarchage pour les étrennes - Soyez vigilants ! Chaque fin d’année vous êtes démarchés pour les étrennes. De faux démarcheurs peuvent sonner à votre porte, soyez vigilants avant de donner ! Info CASGBS : Les agents de collecte sollicitent des étrennes à titre individuel et privé, en dehors de leurs horaires de travail. La CASGBS et ses prestataires sont conscients de cette pratique mais n'en sont ni responsables, ni organisateurs. Pensez à demander leur carte professionnelle et assurez-vous qu'ils collectent bien vos déchets. www.saintgermainbouclesdeseine.fr 

Indépendant

DOMAINE PUBLIC POUR BÉNÉFICES PRIVÉS

Publié le 24 octobre 2019

DOMAINE PUBLIC POUR BÉNÉFICES PRIVÉS

Le nouveau bâtiment pour installer les services de la mairie de Chatou, a ouvert au début du mois de novembre dans le quartier de la République. Le maire vend les anciens bâtiments sis au :

  • 1 et 3 avenue Ernest Bousson,
  • 6 rue Camille Périer.

Ces 2 bâtiments accueillaient les services de l'état civil, l'urbanisme... Ils ont une haute valeur patrimoniale et historique. Ce sont plus de 2 300 m2 qui sont vendus à un promoteur privé dont l'expertise est, de rénover le vieux bâti et le revendre. Cette opération de vente rapportera 2 600 000 euros à la ville.

Le projet immobilier comporte la rénovation de 6 appartements de très grande taille, duplex et une maison. Il y aura aussi à terme un petit square. La rénovation sera onéreuse pour le promoteur car il convient de transformer des pièces dédiées aux bureaux, en pièces habitables. Cependant l'opération sera lucrative. En effet, les prix de l'immobilier à Chatou est de 4 000 à plus de 8 000 euros le m2 pour un appartement et pouvant s'élever jusqu'à 10 000 euros le m2 pour un pavillon.

Outre qu'une autre politique de gestion de ces bâtiments était possible, comme par exemple en faire des locaux pour les associations ou monter une régie d'habitat social en coopération avec le département et la région, c'est le choix de la privatisation du domaine public qui est fait. La municipalité participe ainsi à l'inflation des prix de l'immobilier à Chatou, en vendant ces immeubles publics de haute qualité patrimoniale. La municipalité rend ainsi la ville onéreuse, exclusive et élitaire au lieu de la rendre accessible et universelle. Ce choix est peu responsable.

La ville loupe une occasion de mettre en valeur son patrimoine au bénéfice des acteurs locaux ou du social, pour que la devise républicaine Fraternité puisse vouloir signifier quelque chose.

José Tomas

generation.s.chatou@gmail.com 
FB : @generation.s.BoucleDeSeine