Flash infos

[COVID-19] « Zone d’alerte » Soixante-neuf départements sont, désormais, classés en zone rouge, rebaptisée zone d’alerte. Si le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre hebdomadaire de contaminations au covid-19, a franchi, dans ces départements, le seuil critique des 50 cas pour 100 000 habitants, « il n’y a pas de circulation intense du virus chez les personnes âgées et un impact qui n’est pas fort sur les réanimations », a rassuré Olivier Véran.
D’ici lundi toutefois, les rassemblements, tels que les mariages, les tombolas, les anniversaires, les communions, les événements associatifs dans les salles polyvalentes ou les salles des fêtes, seront limités à 30 personnes. Les mariages prévus ce samedi ne devraient donc pas être concernés par cette réduction de seuil. D’autres mesures restrictives pourront être prises par le préfet, en concertation avec les élus locaux. En savoir plus

L’antenne Solidarité Logement dans la Boucle – Boucle de Seine d’Habitat et Humanisme, annule son vide-greniers du dimanche 11 octobre qui devait se tenir place Berteaux, en raison de l'impossibilité d'assurer dans de bonnes conditions la mise en place des gestes barrières et de sécurité sanitaire. En savoir plus : 01 30 71 08 06 – ass.slb@wanadoo.fr

[Promenade des Landes] Les finitions !

Dès leur ouverture cet été, les aires ludiques et sportives ont trouvé leur public.

Publié le 10 septembre 2020

Promenade des Landes - carte boucle

En août, des bancs en bois, posés le long de l'aire de jeux, du boulodrome et du canisite des Lanières, sont venus compléter les assises en métal déjà posées tout le long de la Promenade.
Trois autres bancs, directement inspirés des idées des enfants ayant participé aux ateliers de concertation fin 2018, ont été posés sur le Plateau et aux Lanières.
L’aire de jeux du Plateau reste à aménager suite à plusieurs impondérables qui ont retardé les travaux (retard de livraison des toboggans, canicule puis orages qui ne permettaient pas le coulage des sols souples).
La végétation a souffert de la chaleur et de la sécheresse intense depuis le début du printemps après avoir subi un excès d'eau cet hiver. Les végétaux n'ayant pas repris seront remplacés à l'automne. 

Le projet « Promenade des Landes » 

La « Promenade des Landes » est située dans le Nord de la Ville, depuis la route du Vésinet, vers la rue Jules Ferry jusqu’à la jonction avec la rue du Général Leclerc. Elle continue, de par sa situation en cœur de Boucle de la Seine, le lien naturel entre les villes de Chatou, Le Vésinet et Montesson. Longtemps laissé à l’abandon, ce secteur dit « délaissé des Landes » va devenir un espace vert de promenade, de détente et de loisirs, sur près de 2,5 hectares.

  • Aires de jeux ludiques et sportives - EvelyneDesaux.com
  • Aires de jeux ludiques et sportives - EvelyneDesaux.com
  • Aires de jeux ludiques et sportives - EvelyneDesaux.com
  • Banc en bois côté Lanières - EvelyneDesaux.com

       

Point étape du projet 

De la tête de girafe au quartier de l’Europe, il n’y a qu’un pas...

L'objectif de la Ville consiste à réintégrer cet espace au tissu urbain et s’appuie sur deux axes d’intervention :

  • Relier « la tête de girafe » au cœur de ville
  • Requalifier l’entrée de ville

La Ville s’est par ailleurs engagée dans une politique d’amélioration des déplacements laissant une large place aux circulations douces et en particulier aux vélos. Le réseau d’itinéraires cyclables sur la ville se structure progressivement.

Le projet d’aménagement sur le secteur des Landes s’inscrit dans un plan général de développement des circulations douces, dont il est un maillon important. 

Il s’agit donc de réaménager une promenade, avec des liaisons inter-quartier réservées aux circulations douces et de créer des espaces verts de proximité.

Les enjeux 

L’objectif poursuivi par la Ville est d’étendre les connexions de cœur de ville pour des mobilités douces et de fluidifier les déplacements en privilégiant des modalités écologiques. Mais également de garantir une meilleure qualité de vie aux habitants tant en termes de loisirs que de sécurité.

Les enjeux sont à la fois des enjeux de proximité, des enjeux immédiats et des enjeux d’avenir.

Il s’agit de créer de nouveaux espaces verts, de valoriser l’ensemble d’un quartier et de s’inscrire dans une intercommunalité de déplacement et d’aménagement.

Ce projet a par ailleurs l’ambition d’une meilleure appréhension de la nature et de promouvoir l’écologie urbaine.

La trame verte sera ainsi intensifiée en agglomération, faisant le lien avec un autre projet municipal, le projet Cœur d’Europe.

L'histoire des Landes 

Promenade des Landes - Histoire des Landes
August

Cette co-création a été établie sur la base de l'histoire spécifique de ce territoire catovien qui associe : 

L’eau

La Seine, les étangs du Vésinet, la proximité de la nappe et les travaux de drainage initiés par Bertin au XVIIIe siècle sur les Landes, font de l’eau l’élément fédérateur de ce territoire.

Le vent/l’air

Évocateur de la situation géographique en plateau de l’Arc et réminiscence historique du moulin à vent présent sur le quartier jusqu’au XIXe siècle.

La fabrique

Le potager expérimental de Bertin, le maraîchage, les usines, un quartier ouvrier.

La nature

La nature, les jardins. Un fort passé de maraîchage, des jardins cultivés.

Le partage

Un quartier populaire fait de solidarité. Des espaces partagés induits par l’entremêlement des parcellaires.

Une promenade VERTE pour tous 

nouveau scénario d'aménagement
August
Ce projet fait l’objet d’une mission de programmation et de maîtrise d’oeuvre d’aménagement lancée par la Ville en mars 2018. L’agence August, paysagiste-urbaniste et le bureau d’études techniques OGI ont été mandatés par la Ville pour co-concevoir la future « Promenade des Landes ». Cette étude est composée d’un diagnostic du site, de l’établissement de scenarii d’aménagement et d’une mission de maîtrise d’oeuvre de la conception aux travaux.

Une démarche participative unique et innovante

La Ville a souhaité placer la participation des habitants au cœur du développement de ce projet afin de créer une adhésion et répondre au mieux à leurs attentes.

Une démarche participative de co-création du projet avec les habitants du quartier des Landes, les élus et représentants de la Ville et l’équipe de maîtrise d’oeuvre a été initiée.
L’objectif est de faire émerger des initiatives auprès des habitants, des envies, de se rencontrer, confronter, échanger ses idées, créer et faire du beau, cultiver un imaginaire pour cette réalisation et prendre en main
le projet et son devenir.

Cette co-création est établie sur la base de l’histoire de ce territoire catovien spécifique qui associe l’eau (des sources), le vent/l’air (les moulins), la fabrique (industries), la nature (zones maraîchères) et le partage.

Une promenade structurée

Au-delà des propositions d’aménagement qui seront proposées notamment par les ateliers de co-création, la Ville souhaite que la Promenade des Landes se structure autour d’éléments incontournables :

  • la requalification de l’entrée de ville (côté Vésinet) permettant une connexion avec les voies cyclables existantes ;
  • la création de voies cyclables traversant les quartiers nord de la ville ;
  • la création d’espaces de jeux partagés pour enfants et des lieux jeunesse/associations;
  • des espaces de sport doux ;
  • des espaces d’expression artistiques et d’animations ;
  • des zones ombragées avec des bancs à destination notamment des seniors ;
  • des jardins partagés ou éco jardins ;
  • des zones pour l’accueil spécifique des animaux.

Cette promenade permettra à nombre de résidents de se réapproprier des espaces laissés à l’abandon. Sa fréquentation par des populations mixtes (enfants, familles, seniors…) sera le gage de la réussite des aménagements mis en place.

Enfin, la création de cet espace vert s’inscrit dans un programme d’évolution du quartier des Landes qui a commencé sa mue :

rénovation du stade Charles Finaltéri avec la réalisation du terrain synthétique en 2016, suivie prochainement de la construction d’un nouveau gymnase et de nouveaux terrains ; création d’une maison de quartier à l’horizon 2019, l’aménagement des rues des Landes et du Vésinet et la construction d' un programme d’environ 60 logements au Nord de la Promenade des Landes.

En chiffre

  • 3 ateliers
  • 2 réunions publiques
  • 2.5 hectares
  • Budget : 3.4€
  • Subvention du Conseil départemental : 478 860 €
  • Subvention du Conseil régional : 200 000€
  • Subvention de la CASGBS : 200 000 €
  • Travaux promenade des Landes
  • Travaux Promenade des Landes
  • Secteur "Lanières" : mise en forme des sols du boulodrome et du canisite.
  • Secteur "Lanières" : allée entre les rues du Général Leclerc et Jules Ferry
  • Mise en place du revêtement de la placette Ferry côté "Milieux"
  • Terrassement de la noue d'infiltration des eaux pluviales le long de l'allée sur le secteur "Milieux"
  • Carrefour Leclerc / Caillou Mérard : Réalisation d'un plateau surélevé
  • Allée bordée de plantations
  • Placette Leclerc avec arbre planté, candélabre et range-vélo posés
  • Plantation des arbres
  • Parking rue des Landes : création de la structure, pose des portiques et accès piétons à l'allée principale de la Promenade
  • Secteur "Plateau" : pose des ganivelles de protection des espaces plantés
  • Secteur "Lanières" : massifs de scellement des bancs et jeux dans l'aire pour enfants
  • Secteur "Plateau" : aire de basket.
  • Secteur "Lanières" : aire de jeux en cours de réalisation
  • Secteur "Plateau" : Parking rue des Landes avec vue générale sur le Plateau
  • Secteur "Plateau" : Aires sportives en cours de finition
  • Secteur "Plateau" : Modelés en béton pour l'aire de jeux des enfants