Flash infos

[GRÈVE NATIONALE] Lundi 9 et mardi 10 décembre : En prévision des perturbations annoncées dans les transports et les écoles, retrouvez toutes les informations utiles (écoles maternelles et élémentaires, transport RATP, Transdev...) ici

[Cœur d'Europe] La concertation sur les scenarii d'aménagement, dernière ligne droite ! La Ville de Chatou vous propose de vous exprimer sur les différents scenarii d'aménagement présentés en réunion publique le 21 novembre dernier. Donnez votre avis en répondant à un questionnaire. Cela vous prendra moins de 5 minutes ! Vos contributions pourront nous parvenir jusqu'au mardi 10 décembre inclus. En savoir plus

[Fermeture technique] La piscine sera fermée du samedi 21 décembre 2019 au dimanche 5 janvier 2020 inclus, en raison de la vidange technique.

Renoir dans l'œil de Nicolas Ghyzel

Dans le cadre de l'exposition « Renoir dans l'œil des enfants », l’Espace 16/25 a réalisé une interview de Nicolas Ghyzel qui rêve de devenir illustrateur professionnel. Le but ? Comprendre ses motivations, ses passions et ses inspirations. Entretien par Manon Mercier, Informatrice Jeunesse au PIJ de Chatou

Publié le 5 décembre 2019

« Renoir 2019 Back to the Future »

Manon Mercier : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Nicolas Ghyzel DR
Nicolas Ghyzel
Nicolas Ghyzel (NG): Je m’appelle Nicolas Ghyzel, j’ai 22 ans et j’habite Chatou depuis mon plus jeune âge. Je réalise actuellement une formation à distance dans le domaine de la Bande-Dessinée par le biais de l’Ecole d’Arts Appliqués. Mon rêve serait de devenir illustrateur professionnel. Depuis quelques mois, je travaille sur des œuvres du célèbre peintre Pierre-Auguste Renoir. Je participe d’ailleurs à l’exposition «Renoir dans l’œil des enfants» qui lui est consacrée. Mon but ici était de décliner les œuvres de l’artiste tout en y ajoutant ma patte ; mon style.

MM : Avant de participer à cette exposition, connaissais-tu Pierre-Auguste Renoir ?

NG : Je n’étais pas un expert mais j’avais déjà entendu parler de lui. Il a fait des peintures devenues très célèbres et en plus de cela il a beaucoup arpenté les rues de Chatou, notamment les bords de Seine dont il aimait s’inspirer et qu’il observait… Chatou, c’est une ville où de nombreux artistes impressionnistes ont séjourné. Pierre-Auguste Renoir faisait partie de ceux-là.

MM : Lorsque les services de la Ville t’ont contacté pour réaliser cette exposition, quel a été ton ressenti ?

NG : Cela m’a rapidement enchanté. C’était un honneur pour moi de réaliser ce type d’exposition qui célèbre les cent ans de la disparition de l’artiste. Il a marqué son époque et continue aujourd’hui de marquer les esprits. Il a laissé des traces. Ses œuvres sont les traces de son passage sur terre. Cent ans nous séparent, lui et moi. C’est incroyable d’imaginer que ce travail permet de lier un homme du 19ème siècle avec jeune garçon du 21ème siècle. C’est « come back to the future » ! Cela permet de rapprocher les époques et de créer une connexion entre nos œuvres et nos vies. Cette idée m’a parlé !

MM : Qu’aimerais-tu que Pierre-Auguste Renoir pense de tes œuvres ?

NG : J’ai travaillé sur mes tableaux en imaginant que Renoir était derrière moi, à observer le moindre de mes faits et gestes. Il contemplait mon travail. Je respecte énormément l’artiste qu’il était et j’ai toujours veillé à penser à ce que lui aurait pu faire ou penser s’il avait été à ma place. J’aimerais que l’artiste, ou bien un descendant de l’artiste, puisse voir que j’ai mis de la délicatesse dans mon travail. J’ai essayé de donner le meilleur de moi-même.

MM : Peux-tu nous parler de tes œuvres et de tes inspirations ?

NG : Depuis de nombreuses années, je me nourris de la « Pop culture » des années 90. J’en suis fan et je glisse une multitude de références dans mes dessins. Cette passion m’a été transmise par ma maman. Elle m’a mis sur cette voie. Puis, petit à petit, j’ai voulu explorer en profondeur cet univers. J’ai essayé de le comprendre dans sa globalité. Quand on parle de « Pop culture », on parle de nombreuses choses. Il y a la musique, les dessins-animés… Cela englobe beaucoup de choses et surtout cela touche à de nombreux sujets de la société. C’est aussi cette facette qui m’a attiré. J’exploite d’ailleurs tout cela dans mes œuvres.

MM : Es-tu satisfait de ton travail ?

NG : Je suis très content de ce que j’ai réalisé. Je suis conscient qu’il n’y a pas beaucoup d’œuvres, mais j’ai voulu mettre l’accent sur la qualité plutôt que sur la quantité. Renoir a mis une vie entière a réalisé plus de 4000 œuvres… Moi, j’aurais mis trois mois à réaliser neuf tableaux. C’est malgré tout une fierté. J’ai le sentiment du devoir accompli !

MM : Que représente l’exposition pour toi et pour ton avenir professionnel ?

NG : Pour moi, cet événement est une réelle opportunité professionnelle. J’ espère y rencontrer de nombreuses personnes et commencer à me constituer mon petit réseau. Je vais pouvoir rencontrer des personnes issues du milieu artistique ; cela va être extrêmement enrichissant pour moi. L’ exposition représente aussi pour moi la possibilité de montrer que ce que je fais depuis six mois au sein de l’Espace 16/25 ans, c’est du concret ! Et que cela peut m’ouvrir des portes.

   

« Renoir 2019 Back to the Future »