Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP)

La situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) continue à se dégrader ces dernières semaines. Le nombre de foyers d’influenza aviaire en élevage et dans la faune sauvage progresse encore en France métropolitaine et en Europe. Face à un risque de contamination accru du fait de la baisse des températures et de la forte activité migratoire des oiseaux sauvages, le niveau de risque a été relevé de "modéré" à "élevé" sur l'ensemble du territoire métropolitain. À compter du 11 novembre, la protection des élevages de volailles est renforcée et les mesures de prévention sont généralisées.

Ainsi, toutes les volailles doivent être mises à l’abri sur l ‘ensemble du territoire et les rassemblements de volailles sont interdits.

Publié le 22 novembre 2022

Si vous détenez des volailles de basse-cour ou des oiseaux captifs dans votre jardin vous devez :

  • confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour
  • exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

Ces animaux sont sensibles au virus de l'influenza (grippe) aviaire.

La grippe aviaire n’est en aucun cas transmissible à l’homme, y compris par les œufs et la viande.

En savoir plus 

  

Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP)