En hiver, prenez soin de votre animal

Des chiens sont laissés jour et nuit dans les jardins parfois attachés, voire oubliés, alors que les températures hivernales peuvent atteindre 0°C ou moins.

Publié le 2 novembre 2021

Il est interdit d'exposer des animaux de compagnie à des "conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques et notamment dans un local sans aération ou insuffisamment chauffé".

"Un espace suffisant et un abri contre les intempéries en toutes circonstances" doit être mis à sa disposition - article 20 de la loi du 6 janvier 1999. Si vous ne souhaitez pas rentrer votre animal, offrez-lui une grande niche qui lui permette de se retourner sur lui-même, isolée du sol par des pieds à l'abri des intempéries, garnie de couvertures, coussin ou paille afin de l'aider à lutter contre la déperdition de chaleur.
Selon l'arrêté du 25 octobre 1982 relatif à la garde et détention d'animaux, les niches doivent être toujours maintenues en parfait état d'entretien et de propreté. Les animaux mis à l'attache ne peuvent l'être "par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur."

De plus, il est conseillé d'augmenter les rations de votre chien de 10 à 20% pendant cette période.
Lorsque la température approche de 0°C degré ou moins, rentrez votre chien pour lui éviter l'hypothermie. Le Code Civil ne définit plus les animaux comme des biens mais comme des "êtres vivants doués de sensibilité" - loi du 16 février 2015. En outre, les actes de maltraitance peuvent être constatés par la Police ou une association de protection animale et être sanctionnés (cf art. R.521-1,R.653-1, R.654-1 et R.655-1 du Code Pénal).