De généreux donateurs

Anonyme ou non, l’acte de donation est un phénomène aux implications multiples. Il apparaît comme un acte symbolique, au sens strict du mot (sumbolon – objet partagé entre deux personnes comme signe de reconnaissance).
Tous les donateurs s’inscrivent dans une projection, une volonté de pérennité et de partage.

Publié le 21 janvier 2021

Chaque don est une histoire

Chatou sur un bouchon à collectionner

Chatou sur un bouchon à collectionner
À décor ajouré d’une bouée au centre de laquelle se trouve le pavillon du club. Métal moulé, émail cloisonné bleu, blanc, rouge. Diamètre : 8 cm, profondeur avec l’attache : 4 cm.
Connaissez-vous les bouchons de radiateur de voiture ?

Aujourd'hui disparus, ils ont longtemps été arborés sur les capots des plus belles cylindrées. Certains constructeurs automobiles les commandaient aux artistes pour incarner la marque.
François Casalis a souhaité faire don de cet objet au musée Fournaise.
Dessiné par le grand couturier et parfumeur français Paul Poiret (1879-1944) aux couleurs du Cercle Nautique de Chatou, il a été créé le 9 février 1900. Il présente une vraie valeur patrimoniale pour l’histoire de Chatou car, encore aujourd’hui, cet emblème est celui du Yacht Club de l’Île-de-France qui remplaça le Cercle Nautique de Chatou en 1937.

     

        

                        

         

       

Aquarelle de l’ancien pont routier de Chatou

Aquarelle de l’ancien pont routier de Chatou
Aquarelle de l’ancien pont routier de Chatou
Françoise Gaultier a fait don à la Ville d'une aquarelle de 1898 signée de son grand-père, Louis Alfred Gaultier (1874-1924), fils d'Alfred Gaultier (1847-1909), architecte Catovien. Il est l’auteur notamment de la Villa Lambert, de villas rue François Laubeuf et avenue des 27 Martyrs, de la villa des écoles primaires rue des Écoles et de la salle des fêtes de 1893 avec Eugène Gilbert.
L'ancien pont y apparaît dans sa configuration entre 1872 et 1940, celle qui en a fait un sujet majeur de notre histoire artistique locale. Louis Alfred Gaultier était architecte comme son père, dont il devint le collaborateur. Il est l'auteur entre autre de villas aux 23 et 25 rue Charles Lambert. Il a été élu premier secrétaire de l'Office du Tourisme de Chatou et des environs lors de sa création en 1911.

L’émotion d’un don particulier !

En septembre 2018, après avoir visité l’exposition L’Âge de raison vu par les peintres, un Catovien complimente le musée sur la qualité des tableaux présentés. Il ajoute qu’il possède deux petits paysages des bords de Seine et souhaiterait en faire don à la Ville. Rendez‑vous est pris avec le conservateur du musée pour une expertise. Les paysages franciliens présentés sont de belles factures, même si les peintres Jules Doin et Pauline Matratis sont inconnus à ce jour.
La petitesse des formats et le choix du panneau comme support sont des indices favorables à la pratique de la peinture sur le motif, alors très en vogue chez les peintres, amateurs ou non. L’acceptation d’un don tel qu’une œuvre d’art doit être motivée par plusieurs facteurs d’ordre artistique et/ou historique. Après validation de la Ville et décision du Conseil municipal, ce n’est pas sans émotion que ce Catovien généreux et sensible a remis ces deux paysages au musée Fournaise en décembre 2018.

  • Jules Doin - À Sèvres. 1886
  • Pauline Matratis - La Seine à Neuilly