Budget 2017

Archives > Budget 2016 > > Budget 2015 > Budget 2014 > Budget 2013 > Budget 2012 > Budget 2011 > Budget 2010

Exercice 2017 : Un budget tenu !

► TĂ©lĂ©chargez le budget primitif de la Ville 2017 Le budget 2017 Pour la deuxième annĂ©e consĂ©cutive, le budget de fonctionnement de la Ville s'inscrit en baisse d'environ 1 %. Cette dĂ©crue est le fruit d'un Ă©norme travail de rationalisation et d'Ă©conomies, engagĂ© depuis plusieurs annĂ©es. Il permettra une fois encore de ne pas augmenter les impĂ´ts locaux, tout en prĂ©servant un volant d'investissements consĂ©quent. Ou quand la rigueur paye...
Le budget 2017

Le budget 2017 Dans quel contexte s’inscrit ce budget 2017 ?
É. D. : L’environnement est toujours aussi contraint. L’État poursuit sa baisse massive de dotations. Chatou a encore dû faire face cette année à leur réduction d’environ 400 000 €. Nous subissons dans le même temps une hausse de l’ordre de 175 000 € de notre abondement au FPIC (Fonds de Péréquation Intercommunal) qui prélève des sommes auprès de communes dites « riches » pour les reverser à des communes dites « pauvres ». Nous devons donc trouver 575 000 € avant même d’avoir à construire notre budget… C’est un peu comme commencer un marathon avec 5 kilos à chaque pied. Sur le fond, il n’est pas choquant de participer à l’effort national de rétablissement des comptes publics, qui en ont bien besoin. En revanche, j’observe que l’État s’exonère largement des efforts qu’il exige auprès du bloc communal. Autre sujet d’actualité : la nouvelle intercommunalité dénommée CASGBS, qu’aucune Ville ne souhaitait et qui nous a été imposée par l’État. Là aussi, les choses ne sont pas simples au niveau fi nancier. C’est d’ailleurs tout le problème des mariages forcés : leur consommation se fait dans la douleur. Après de difficiles négociations, nous avons fi nalement voté un pacte financier qui sécurise correctement les reversements de l’entité intercommunale sur les 3 prochaines années. Comme le volume de ces transferts s’établit à plus de 5 millions d’euros annuels, l’enjeu n’était pas mince…

Quels sont ses principaux contours ?
É. D. : Nous poursuivons résolument notre travail de digitalisation et de rationalisation des services de la Ville. Ce sont les deux principaux leviers de réduction de notre masse salariale, elle-même décisive pour la stabilité de nos comptes à moyen et long termes. Parallèlement, l’effort continu de maîtrise des autres dépenses de fonctionnement porte ses fruits. Notre budge test tenu… Ce qui nous permet de maintenir une politique d’investissement tout à fait dynamique comparativement à des collectivités de même strate. Dernier point et non des moindres : la dette poursuit sa décrue pour s’établir très en deçà des ratios moyens nationaux.

Quid du taux d’impôts locaux ?
É. D. : Une fois encore, ils n’augmenteront pas cette année et nous ferons tout pour les maintenir à zéro d’ici la fi n du mandat. Les Français n’en peuvent plus de la pression fi scale. C’est à nous, élus locaux, de montrer l’exemple.

Le budget 2017

Le budget 2017

Le budget 2017

Le budget 2017 DETTE : ENCOURS DE LA DETTE ET FRAIS FINANCIERS
Le budget 2017

Au 1er janvier 2017, elle s’élève à 15 303 672 € soit 484 € par habitant. Comme la Ville s’y était engagée, l’encours de la dette a fortement baissé depuis 2008 et est très inférieur à la moyenne de la strate (dernière moyenne nationale connue au 01/01/2014 : 1 100 €).
Le désendettement a permis de réduire fortement les frais fi nanciers.



La capacité de désendettement mesure le nombre d'année nécessaire au remboursement de la totalité du capital de la dette en y consacrant tout son autofinancement brut (calculé sur le CA 2016). Elle est de 3,7 années (Autofinancement brut 4 108 029 € en 2017). Ce chiffre s'inscrit très en deça des ratios moyens régionaux et nationaux.
Le ratio CAF(capacité d'autofi nancement)/Encours de la Dette est de 27 %, il est de 15,9% dans les communes de la même strate.


Le budget 2017

Le projet de regroupement des services administratifs de la Ville au sein d’un même bâtiment plus moderne et plus convivial vient d'être lancé. L'objectif ? Servir toujours mieux la population catovienne.

Le budget 2017 Courant 2016, l’opportunité de la mise sur le marché d'un bâtiment de bureaux a permis d’engager une réflexion sur le regroupement des services municipaux.
Un projet sans construction nouvelle qui sera dans la continuité de la réorganisation des services engagés ces derniers mois. Il apportera des changements d’habitudes pour les usagers mais surtout un service encore plus qualitatif. Un peu plus de deux années pour s’y préparer !

LE PROJET
Ce projet s'est construit sur la base des besoins des catoviens en collaboration avec les agents municipaux pour penser un meilleur accueil des publics. Ce regroupement des services, représentant une quinzaine de directions, permettra notamment la mise en place d’un guichet unique dans un bâtiment adapté et fonctionnel.

LE COÛT
Le coût global de l’opération est estimé environ à 7M€ : achat du bâtiment, étude de réhabilitation, travaux, agencement, mobilier, déménagement, taxes…
Le financement est totalement couvert, estimé à 7,2M€ par la vente des bâtiments actuels (cf page 19) et de deux petits terrains municipaux. La balance excédentaire permettra de faire face à d’éventuels aléas ou à des aménagements complémentaires.

LE LIEU
Le bâtiment qui sera investi par les services municipaux est celui des anciens locaux de la société Colas qui a quitté les lieux depuis quelques années. Le futur centre administratif sera situé au sein de l’Espace Lumière, un des poumons de l’emploi de la commune.
Cette localisation permet d’envisager ce regroupement sans nuisances pour le quartier, en raison du nombre important de parkings en sous-sol et aériens pour le personnel et le public.

POURQUOI ?
5 raisons majeures ont conduit la collectivité à saisir cette opportunité

• Continuer d’améliorer le fonctionnement des services municipaux et les tourner vers les besoins actuels et futurs des Catoviens, notamment en terme de guichet unique et de conditions d’accueil ;

• Faire des économies d’énergie en pariant sur un bâtiment moins énergivore (chauffage, électricité…) et éviter d’investir dans des travaux de rénovation pour les bâtiments actuels vieillissants qui ne répondent plus aux normes d’accessibilité ;

• Développer un projet d’entreprise structurant, associant la Ville et les Catoviens ;

• Favoriser l’esprit managérial de la collectivité en permettant d’impulser le projet d’administration aujourd’hui confronté aux localisations éparses des agents, améliorer les conditions de travail, poursuivre la dématérialisation des services et fluidifier les échanges pour plus de réactivité vis à vis des Catoviens ;

• Répondre aux problématiques logistiques liées à l’éclatement des structures.

Le budget 2017

La plupart des actuels bâtiments municipaux seront vendus dans le cadre de cette opération, à l'exception de l'Hôtel de Ville. Ils seront cédés sans modifi cation possible de leur aspect extérieur.

Le budget 2017

Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com

Ville internet @@@ 2012