Flash infos

La panne sur l’éclairage public dans le quartier Gambetta / Berthelot / Route de Carrières est due au transformateur électrique défaillant qui doit être remplacé. Des travaux importants s’avèrent nécessaires. Lundi 25 février, l’installation d’un groupe électrogène permettra de rétablir partiellement l’éclairage dès lundi soir. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Groupe "Cap Chatou"

Des logements créateurs de lien social

Donner à chacun un toit fait partie du rôle d'une municipalité. Malgré un retard important, celle de Cha­tou ne fait pas exception et vient ainsi de définir lors d'un dernier Conseil, un programme de logements abordables pour tous. Bravo !

Mais pour construire sa vie un toit ne suffit pas. La vie est aussi un tissu de relations. De multiples expériences urbaines se sont construites pour conjuguer habitat et lien social. Citons deux exemples intéressants :

La pension de famille qui, sous une forme très différente de celle qu'elle avait il y a presque un siècle, est aujourd'hui un lieu pour aider ceux que la vie a cabossé, jeunes ou vieux, et qui se retrouvent isolés, et perdus dans la jungle urbaine. C'est un lieu d'hébergement où chacun dispose d'un vrai petit chez soi, et partage, à son rythme, des activités telles que cuisine, repas, échanges divers. Chacun y entre pour une durée que lui seul déterminera. Un hôte ou une hôtesse y est présent et joue un rôle sécurisant propice à la création de liens. Ce sont des habitations communautaires de petite taille (20 à 40 places) qui pourraient très bien s'intégrer dans le tissu urbain de Chatou.

Le logement coopératif : il s'agit cette fois d'une initiative issue d'un groupe de citoyens partageant des valeurs de solidarité et souhaitant habiter ensemble tout en ouvrant leurs portes. Ils conçoivent alors un lieu d'habitation (en général un petit immeuble) dans lequel chacun a son appartement mais de surface limitée, l'immeuble fournissant les compléments indispensables : chambre d'amis, salle de réception ou de jeux, laverie, jardin etc. Ces espaces étant gérés collectivement. Une autre spécificité de ces lieux de vie est d'y trouver une mixité de statut des occupants (locataires, propriétaires, coopérateurs) et une mixité sociale (revenus, âge, composition familiale).

Aujourd'hui de telles expériences existent dans des communes proches telles que Versailles, Nanterre, Paris…et de l'avis de tous ont apporté une réelle richesse au quartier environnant. Alors, à quand une telle réalisation à Chatou ?

Pierre Grison et Katya Lainé : contact@cap-chatou.fr