[Loisirs Seniors] Escapade bien-être et casino à Bagnoles de l’Orne.

Bagnoles de l’Orne

Date(s) pour cet événement

Date(s) :
Du 13 au 14 novembre 2018

Jour 1

Départ le matin de Chatou en autocar direction de Bagnoles de l’Orne. Arrivée à la Résidence des Thermes 3***.

Ancien palace thermal récemment rénové et situé en plein cœur du Parc Thermal de 25 hectares. L’eau de Bagnoles de l’Orne intrigue à tel point qu’on trouve trace de « la Fontaine de Bagnoles » dès le « traité des eaux minérales de Bagnoles » rédigé en 1740 par le promoteur de la station. Mais c’est surtout au XIXème siècle que la commune de Bagnoles devient un lieu incontournable pour les curistes. Une eau riche en oligo-éléments mais faiblement minéralisée. Au cœur des 7 000 ha de la forêt d’Andaines, Bagnoles est la seule station minérale du Nord-Ouest de la France. Mésothermale, c’est-à-dire naturellement tiède (24,6°), son eau a cheminé pendant des siècles dans les roches granitiques profondes et s’est chargée d’actifs à l’abri de toute pollution. Déjeuner sur place puis l’après-midi accès aux « 3 soins thermaux » (un bain hydro massant, un enveloppement d’argile, une piscine à jets ciblés). Pendant cette demi-journée de soins vous avez accès librement selon les disponibilités, au bassin d’eau thermale, au couloir de marche et à la salle de repos.

Dîner et nuitée, base chambre double de vitraux présentées dans le musée.

Jour 2

Après le petit déjeuner visite guidée de la ville de Bagnoles de l’Orne. Le midi déjeuner au Casino et petit temps libre pour profiter des jeux. L’après-midi visite de la biscuiterie de l‘Abbaye. Dans un décor moderne et chaleureux, on y retrouve les spécialités qui font la notoriété de l’entreprise : les Sablés de l’Abbaye, les Trouvillais, les Chocoladises,... ainsi que de nombreux produits régionaux tels que des confitures, des produits cidricoles, du caramel, des chocolats, des pains d’épices… L’origine du sablé date du début du 18ème siècle en Normandie et se définit comme « une espèce de pâtisserie assez recherchée, et qui s’émiette comme du sable quand on la mange ». Cette spécialité normande doit beaucoup de son succès à la fréquentation des plages par les parisiens qui les plébiscitent. Georges Lautour, boulanger à LONLAY L’ABBAYE (61) fut mobilisé lors de la seconde guerre mondiale et à son retour, décida lui aussi de se lancer dans la fabrication d’un sablé normand pour compenser la perte de clientèle relative à son absence prolongée… Le sablé de l’Abbaye était né.

279,20€ tout inclus
(30 personnes minimum)